Comment négocier le contrat d’une égérie ?

soirée d'entreprise
Pourquoi organiser une soirée d’entreprise ?
décembre 15, 2021
séminaires d’entreprise
Les villes les mieux adaptées à vos séminaires d’entreprise
janvier 19, 2022
négocier le contrat d'une égérie

Chaque grande marque veut sa propre égérie: acteurs et Top Models sont promus idoles par la marque. Pour encourager les achats, les marques utilisent désormais une Muse de manière exponentielle.

Définition Égérie de marque

Notamment dans les domaines de la cosmétique, de la parfumerie, de la mode et du luxe, l’égérie de la marque est l’ambassadrice de choix de la marque pour la représenter. Si le visage de la marque d’origine est féminin, de plus en plus d’entreprises choisissent également des hommes pour les représenter. En termes de marketing, l’utilisation de l’égérie de la marque a généralement un bon impact sur la réputation et le chiffre d’affaires. C’est une technique efficace pour gagner en popularité, améliorer l’image de marque, promouvoir des produits et services et laisser une impression sur les gens en même temps. Il est désormais possible de recruter toutes les célébrités pour des activités de marketing, quel que soit leur domaine d’expertise: sport, art, alimentation, etc. Par conséquent, il est important de choisir une célébrité crédible dont le message est cohérent avec celui de votre marque. Il existe une agence de star à Paris qui aide les créateurs, les artistes à protéger leurs marques.  

 Pourquoi les marques ont besoin d’égéries?

Ce concept muse permet de raccourcir la distance entre la marque et le consommateur avec l’aide d’une égérie. Il existe une agence de star à Paris par exemple qui est la représentante légale des artistes, acteurs, musiciens, chanteurs, écrivains et même des sportifs qu’elle représente. elle gère leur carrière, négocie leurs contrats et les conseille dans leurs choix et orientations.

Le fait que l’égérie ait un visage la rend plus humaine et permet au public de s’identifier à elle. Cette personne peut se sentir très proche des Muses, et donc très proche de leur message pour la marque ! La Muse incarne littéralement la marque qu’elle représente, et elle contribue à véhiculer ses valeurs. Habituellement, avoir une muse peut être plus mémorable dans l’inconscient du consommateur. Également dans les biens de la beauté et aussi de la mode, les marques de luxes n’implorent pas certainement des popularités à les évoquer. Contrairement aux acteurs, mannequins, chanteurs, etc., les égéries “inconnues”, moins chères et plus faciles à connecter et à organiser, peuvent également être pleinement engagées dans la marque. Elles représentent un bon compromis pour la marque !

Comment se déroule un contrat d’égérie?

Le contrat Muse peut être divisé en deux étapes: la première étape, le modèle posera, tournera la publicité, et représentera la marque pour participer à la démonstration, et la deuxième étape, ces supports publicitaires seront diffusés. Ensuite, un certain comportement du modèle est attendu pour promouvoir l’image de marque auprès du public. La première étape consiste à transférer les droits à l’image concédée par le modèle à la marque, et la marque peut les utiliser à des fins commerciales et publicitaires. Ensuite, le contrat précisera le type d’utilisation de l’image et le support pouvant copier, vendre, publier ou diffuser l’image. Cependant, la marque s’efforce de promouvoir ses produits auprès de publics cibles et, ce faisant, imposera ou interdira certains comportements qu’elle juge contraires aux valeurs qu’elle tente de véhiculer à travers cette campagne publicitaire. Ce n’est plus un simple contrat de transmission d’images, mais un contrat qui tente de s’immiscer dans la vie privée du modèle. Le contrat stipule que l’interdiction d’afficher des obligations de loyauté similaires aux salariés dans les lieux publics ou les lieux où des produits de marques concurrentes peuvent attirer l’attention est parfaitement fondée et ne sera pas remise en cause ici. Cependant, le fait que les marques puissent imposer des comportements aux modèles ou contrôler leurs partenaires est contraire au principe de valeur constitutionnelle qui respecte le droit à la vie privée. Cependant, lorsque le modèle a violé leur comportement attendu, le contrat Muse a été rompu ou suspendu à l’initiative de la marque. Cependant, la Cour de cassation a rappelé à plusieurs reprises que la vie privée d’un salarié ne peut être un motif de licenciement pour négligence, à moins qu’elle ne provoque une ingérence manifeste au sein de l’entreprise. Une limite subsiste donc entre la vie professionnelle ainsi que la vie privée accordée tant au plan valide qu’au plan jurisprudentiel.