Comment réussir la transformation digitale de son entreprise ?

Sweat personnalisé
Sweat personnalisé made in France
avril 12, 2021
coffret cadeau
Le coffret cadeau personnalisé, un cadeau corporate original
mai 3, 2021
transformation digitale

La stratégie digitale s’inscrit désormais comme un enjeu marketing incontournable. TPE, PME et à fortiori grande entreprise, les acteurs du B2B sont tenus de réussir leur passage au 2.0.

La transformation digitale : contexte et définition

Pour près de 80 % des français de plus de 12 ans, Internet et l’usage mobile représentent les principaux moyens d’information via différents modes d’interaction. De même, beaucoup d’entreprises témoignent d’une forte adhésion au digital. Grâce à cette évolution 2.0, elles deviennent en moyenne trois plus performantes que celles n’ayant pas encore acquis une maturité digitale et affichent un taux de croissance 4,5 fois supérieur. Cette stratégie digitale s’inscrit à la fois comme un levier pour réorganiser l’entreprise en interne et pour relever un enjeu marketing indispensable pour rester compétitif rendez-vous ici.

Depuis quelques années, cette révolution digitale s’appuie sur les technologies offertes par Internet. Le travail des développeurs informatique s’est considérablement simplifié grâce au framework, s’est enrichi grâce à l’approche Devops, pendant que l’email s’est imposé comme le premier moyen de communication.

La réorganisation en interne : le management et refonte organisationnelle

Une transition digitale s’accompagne inévitablement de nombreux chantiers RH à organiser en interne avec bien souvent le recours au consulting. Grâce à la mutation digitale, les entreprises adoptent une vision à long terme de la manière dont elles doivent adapter leurs compétences. Elles disposent pour cela de plusieurs stratégies. Refondre l’organisation, établir une hiérarchie, définir un cadre de travail, des méthodes de management, le rôle des différents collaborateurs, mettre en exergue les compétences existantes et en recruter d’autres… afin de préparer l’organisation à une dimension collaborative.

Former les collaborateurs et recruter de nouveaux talents

Conserver les talents que l’entreprise possède (même les plus anciens) en les affectant aux postes et fonctions où ils donneront le meilleur d’eux-mêmes reste un levier de réussite. Miser sur la formation continue permet de motiver des équipes et d’éviter que ne s’installe un désintérêt prémice à une démission.

En parallèle seront recrutés de nouveaux talents en adéquation avec les besoins de l’entreprise. Choisir les meilleurs profils c’est optimiser la transformation de l’entreprise en l’adaptant aux diverses évolutions digitales.

Le partage du savoir et des compétences

Le passage vers le digital nécessite pour les organisations de remettre en question leur mode de management. Le modèle pyramidal ne convient plus et l’on s’aperçoit qu’en développant l’intelligence collective on favorise la création et l’innovation. L’évolution digitale de toute entreprise passe également par la mise en œuvre du travail collaboratif avec, sur différents projets, une implication maximale des collaborateurs. Les professionnels RH sont invités à mettre en place des évaluations et des entretiens de manière plus régulière. Cela passe aussi par l’instauration de plateformes sur lesquelles il est possible d’échanger et de noter tous les commentaires quotidiens… Même si les outils ne peuvent remplacer les échanges physiques ils sont en capacité de les rendre plus efficaces.

Développer d’autres modes de travail

L’évolution digitale engendre, pour la plupart des entreprises, l’automatisation de certaines tâches ainsi qu’une véritable révolution des pratiques et de la culture interne. La mobilité fait ainsi pleinement partie de la révolution digitale avec une évolution globale et complète des modes de travail comme on peut déjà l’observer avec la démocratisation du télétravail. L’intelligence artificielle, associée à l’analyse des données RH, aide à mieux comprendre les points d’amélioration de l’entreprise pour offrir la meilleure expérience collaborateur possible. On citera pour exemple le cas d’Unilever qui a défini ses métiers avec le digital et fait monter ses collaborateurs en compétence.

Revoir la stratégie marketing

Une réflexion orientée vers les besoins réels du client

Pour tout consultant business, optimiser son business model est une clé de réussite pour la conversion au digital. De nombreux acteurs du B2B ont compris l’enjeu que représente l’adoption du digital. Une entreprise doit penser comme le client en profitant de l’accès qu’elle peut avoir à une multitude de données le concernant et doit être en mesure d’analyser ses comportements pour mieux satisfaire ses besoins. En activant l’ensemble des leviers digitaux (intelligence artificielle, machine learning, artificielle, analytics…) toute entreprise peut ainsi rester proche de ses clients, identifier les tendances qui marchent ou non…. Selon le cabinet de conseil américain McKinsey, utiliser le digital permet de générer entre 5 et 10 % de revenus additionnels.

Développer le marketing numérique

En France, plus de 78 % des internautes ont recours aux sites de e-commerce et aux applications smartphones pour conclure un acte d’achat. Ce changement de comportement des utilisateurs impose aux acteurs de la distribution d’évoluer en tirant profit de tous les avantages offerts par l’univers du numérique, et ce, pour répondre aux besoins croissants d’un consommateur toujours à la quête d’une expérience utilisateur enrichissante.

Le marketing digital s’est imposé comme l’un des principaux leviers de l’évolution numérique des entreprises. Parmi les outils utilisés on peut parler des sites web et mobiles, des application pour smartphones et des réseaux sociaux. A cela s’ajoutent le SEO ou référencement naturel et le emailing. La migration vers le Cloud favorise aussi la croissance de l’entreprise dans la mesure où cet outil permet d’accéder aux applications de l’entreprise depuis n’importe quel terminal doté d’une connexion à internet.

De même, les indicateurs clé de performance (KPI), les reporting sont autant d’outils nouveaux visant à analyser et à améliorer la performance des actions marketing mises en place afin de juger de l’efficacité de telle ou telle stratégie commerciale et optimiser le succès de campagnes marketing.